Changement d’assureur : comment s’y prendre ?

L’homme doit souscrire à une assurance. Mais, l’assuré peut avoir la volonté de résilier le contrat d’assurance. La motivation de cette rupture de contrat est de plusieurs ordres. Chaque assurance a ses spécificités dans le processus de la rupture de contrat. Alors, comment doit-on changer alors son assureur ? La réponse de cette interrogation se trouve dans la suite cet article.

Comment changer son assurance habitation ?

Pour résilier un contrat habitation, il existe deux dispositions juridiques qui cadrent cette assurance. Il s’agit de la loi Hamon et la loi Chatel. Pour avoir plus de détails,consultez le site . En effet, avec la loi Hamon vous pouvez rompre votre contrat d’assurance après une année. Il faut aussi savoir que cette loi prévoit des dispositions pour que la résiliation intervienne au cours de la première année. Pour ces cas, il faut que la structure d’assurance soit avertie trois mois après ladite situation. Avec la loi Chatel, l’assureur doit vous informer 15 jours avant l’échéance de votre contrat. Alors, vous pouvez introduire une demande pour rompre votre contrat. Pour que les choses se passent vite, vous pouvez confier la démarche à votre nouvel assureur.

Les démarches pour rompre un contrat d’assurance auto

Il est important de savoir que l’assurance auto est obligation. Pour résilier ce contrat, il n’y a pas trop de démarche à effectuer grâce à la loi Hamon. En réalité, avec cette loi, vous pouvez rompre le contrat juste après un an de collaboration. Il faut seulement adresser un courrier à votre assureur afin qu’il soit informé. Le changement d’assureur est également possible pendant votre première année de collaboration. Mais, cela n’est possible qu’en cas de vol ou de vente de votre véhicule. Mais, une fois que l’assureur est informé, la résiliation de votre contrat d’assurance intervient 30 jours après l’introduction de la demande. Ici aussi, vous avez la possibilité de confier les démarches à la nouvelle compagnie d’assurance.