La protection des aliments grâce à trois techniques high-tech

Dans la majorité des cas, les aliments sont conservés par des traitements thermiques. Ce moyen de protection dénature la qualité de même que le goût des aliments. Pour remédier à cette situation, les scientifiques ont inventé de meilleurs moyens de protection pour arriver au bout des champignons, responsables de la dégradation des aliments. Voici dans cet article trois des meilleurs procédés de protection.

La protection des aliments par la lumière pulsée

Il existe sur le marché, de la technologie, plusieurs éléments qui permettent de protéger les aliments que nous consommons des batteries et des champions. Parmi ces technologies, il existe la lumière pulsée. En effet, la protection des aliments par la lumière pulsée consiste à bombarder de ces aliments des flashes de lumière blanche d’une intensité intense. Ces bombardements de lumière blanche doivent se faire pendant de très courts moments. Chaque flash lancé sur les aliments délivre une énergie d’un certain nombre de joules par cm². L’énergie délivrée et le nombre de flashes représentent le traitement des aliments. C’est un moyen très efficace pour protéger les aliments et pour faire aussi d’économie. Cependant, ce moyen ne s’applique pas aux aliments épais ou opaques.

La protection des aliments par le plasma froid

La stérilisation, grâce au plasma froid autrefois utilisé dans la médecine, intéresse de nos jours le secteur agroalimentaire. Pour générer le plasma, il faut ioniser une petite partie d’un gaz généralement froid en lui soumettant une décharge électrique et tout ça dans une température ambiante. Pour assurer la protection des aliments avec ce plasma, il faut appliquer ce dernier avec une sonde. De cette application, naisse des ions et les radicaux libres qui détruisent l’ADN des pathogènes et les empêche ainsi de contaminer les aliments. Notez qu’il n’existe pas un gaz standard pour l’opération. Les gazes diffèrent selon le type micro-organisme à éliminer. L’avantage de ce procédé est qu’il permet de conserver les vitamines et les nutriments des aliments.

La soupe bactériophage.

Le plus souvent utilisée pour les protéger les viandes, les fromages et produits industriels préparés, la soupe bactériophage consiste à tremper les aliments dans une solution qui contient des phages. Ce sont ces derniers qui éliminent tous les pathogènes présentes sur un aliment. L’avantage de ce procédé réside plus dans son aspect écologique. Il offre une efficacité qui varie aussi selon le type d’aliments dont il est question.