La société et la culture américaine influencées par la musique hip-hop

La musique est un domaine bien plus vaste qu’on puisse l’imaginer. Elle regroupe plusieurs types de musique comme le RnB, le rock, le jazz, le hip-hop et bien d’autres types encore. De tous les types de musique qui existe, le hip-hop est la musique en vogue de nos jours. Il est un mode de vie et un mouvement qui a façonné la culture et la société américaine durant ces trois voire quatre dernières décennies. Comment est-il arrivé ?

La société américaine influencée par le hip-hop

Au départ, le hip-hop était considéré comme une culture dont le but était de donner aux populations marginalisées une voix pour s’exprimer et dénoncer les inégalités de la société. Il a vu le jour au sein de la communauté noire américaine qui l’empruntait pour réclamer d’une voix forte leurs droits élémentaires dont il ne jouissait pas pleinement. Mais avec l’arrivée de la musique rap qui porte le manteau de la culture du hip-hop, les artistes afro-américaines sont arrivées à mettre à nue certains agissements déplacés constatés dans la société. Il s’agit entre autres de la maltraitance des noires Américaines, de la délinquance qui devenait de plus en plus grandissante, de la pauvreté qui gouverne la majorité des quartiers noirs, etc. À cette époque le hip-hop était un moyen exutoire par lequel la communauté noir Américaine exprimait leurs pensées profondes de même que leur désire pour le changement.

La culture américaine devenue Mainstream par le hip-hop

La période durant laquelle le hip-hop était considéré comme la voix des opprimés est révolue. En effet, avec l’arrivée des différentes chaînes musicales comme la MTV par exemple et le grand succès des artistes du hip-hop, la culture américaine est surexploitée par les médias. Cette surexploitation de la culture américaine dévie le hip-hop de droit chemin pour lequel il fut créé. De nos jours avec l’évolution de la mode, le hip-hop est devenu aussi des vêtements qui coutent très cher, des artistes chanteurs millionnaires ou multimillionnaires qui exhibent leur richesse sur les scènes ou dans les clips vidéo, des différents produits, etc. En un mot, la culture est devenue une industrie dont l’appât de gains l’emporte sur la qualité de la création.