Quels sont les dangers de l’excès de sel pour l’organisme ?

Le sel est un élément indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme : la transmission nerveuse, le fonctionnement des muscles et bien d’autres. Cependant, sa consommation excessive provoque de graves conséquences sur la santé. Il faut rapidement y remédier lorsqu’on détermine l’apparition des premiers dégâts dus à l’excès de sel. Comment savoir alors qu’on souffre de l’excès de sodium ?

Une soif démesurée et incontrôlable

La grande partie des produits industriels contiennent un tout petit peu de sel. Des aliments trop riches en sodium augmentent la sensation de soif de l’organisme. En effet, le sel dans l’organisme joue sur l’équilibre de la fluidité de ce dernier. Alors si vous remarquez que les aliments que vous consommez sont un peu plus riches en sodium que d’habitude, le mieux, est de boire beaucoup d’eau. Cela permet de l’évacuer à travers l’urine. Ce qui est recommandé généralement est d’écouter le corps, et faire attention aux signaux qu’il envoie en cas de surdosage de sodium. Cela permet de l’aider à assurer l’équilibre de la fluidité des cellules.

Des risques de ballonnements

L’autre danger qui guette le plus souvent lorsqu’on consomme des aliments trop salés est le ballonnement. Lorsque le repas trop salé est consommé, il peut provoquer dès le petit matin au réveil, des ballonnements. Cette situation s’explique par le fait que le sodium provoque de la rétention d’eau dans les différents tissus sous-cutanés. La solution à ce problème est non seulement la réduction du sel, mais aussi de contrôler la qualité du sodium à base des informations inscrites sur l’étiquette du produit. De grâce, limiter son utilisation dans la cuisine.

De sérieux problèmes de santé

Ce n’est pas parce que le sel est indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme qu’il faut en abuser, non. Une consommation démesurée du sel peut entraîner des dysfonctionnements du rein. En effet, en consommant beaucoup trop de sel, cela augmente dans l’urine la quantité de protéines, l’apparition de l’ulcère, la formation de caillots, et le plus grave, c’est une augmentation de la pression sanguine. Ce dernier problème provoque dans la plupart du temps une hypertension artérielle qui se solde généralement par des crises cardiaques.