Souscrire à une assurance moto saisonnière : comment ça marche ?

L’assurance moto saisonnière est destinée aux personnes qui n’utilisent pas leur moto tout au long de l’année. Elle peut réduire les budgets liés aux assurances en suspendant certaines garanties pour des périodes déterminées. Découvrez le nécessaire sur ce type d’assurance et ses exigences.

Rendez-vous chez votre assureur

Si auparavant vous avez une compagnie d’assurance et que vous voulez passer à l’assurance moto saisonnière, il vous suffit de la prévenir. Elle va donc suspendre temporairement certaines garanties incluses dans votre contrat d’assurance. La couverture saisonnière, également appelée couverture hivernale, permet d’ajuster la couverture en fonction de la période. En d’autres termes, l’assurance moto saisonnière offre une couverture complète pour la première saison. C’est généralement la saison où vous sortez le plus à moto, vous êtes donc aussi la plus sensible. En revanche, dans la saison deux, il vous offre une protection minimale. La deuxième saison est considérée comme moins favorable pour les sorties à moto, donc l’assurance n’est pas active pendant cette période. De plus, votre assurance moto classique ne peut pas être interrompue en hiver. Après l’achat, vous payez la prime d’assurance même si la moto n’est pas active en hiver. C’est pourquoi l’assurance saisonnière est avantageuse. Elle vous fera économiser jusqu’à 40 % sur les assurances traditionnelles. L’avantage de souscrire une assurance saisonnière est son coût. En effet, cette assurance prévoit une période de couverture et d’inactivité. Lors de la deuxième phase, la moto est inactive. Par conséquent, l’assuré ne paie pas pour l’assurance. Pour de clarté, il est important de visiter le site web.

Opter pour un nouvel assureur

En principe, toutes les compagnies d’assurance peuvent vous fournir une assurance moto saisonnière. Mais si vous trouvez que la nouvelle agence offre plus d’avantages que l’actuelle, alors optez pour le nouvel assureur. Pour souscrire une assurance moto saisonnière, il vous suffit de présenter à votre assureur : votre permis de conduire, votre preuve d’achat d’une moto et votre carte grise. Mais attention ! Lisez bien les termes du contrat de la compagnie d’assurance. Certaines compagnies d’assurance précisent un montant maximum de couverture et le reste du coût est à la charge de l’assuré. Assurez-vous donc de bien lire ce contrat afin d’éviter des surprises désagréables. La compagnie d’assurance calculera le pourcentage d’économies avant de vous offrir une couverture saisonnière. Ça dépend de plusieurs facteurs. Le plus important est : caractéristiques des motos, profil de l’assuré et l'utilisation de la moto. Le choix de cette assurance, restreint votre liberté. Pendant les périodes d’inactivité, vous ne devrez pas utiliser votre moto. S’il vous arrivait de l’utiliser et d’avoir un accident, les dégâts occasionnés seront à votre charge. Cependant, certaines compagnies d’assurance proposent des polices annuelles qui permettent à l’assuré de dépasser cette limite.